La Flêche en plein coeur

Forum non officiel du village de la Flêche (Duché d'Anjou)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Messe du 2/12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bargin
Citoyen Flêchois


Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Messe du 2/12   Dim 2 Déc - 22:21

En ce 1er dimanche de l'attente vers Noël, le père Bargin était heureux de retrouver ses paroissiens. Il savait qu'il n'avait pas toujours été à la hauteur ses derniers temps, coupable d'une absence, souvent critiquable.

Mes biens chers frère, je suis heureux de vous retrouver en ce dimanche. Ouvrons nos coeurs, et tournons les vers notre Seigneur, demandons lui de nous pardonner.
Citation:

Pardonnez nos fautes, Seigneur, afin que nous puissions pénétrer jusqu'au Saint des Saints avec une âme pure, jusqu'au cercle d'amitié le plus intime.
Qu’il en soit ainsi.

Après un court moment de silence, le prêtre, revint vers les fidèles, pris l’allée centrale et se dirigea vers la vieille chaire. Il lu alors un extrait du 2ème Tome du livre des Vertus.
Citation:
Maria vivait avec Giosep qu’elle allait épouser. Tout deux étaient d’humbles vagabonds, mais ils vivaient dans la vertu, en remerciant le Très Haut des bienfaits terrestres dont ils jouissaient. En outre, ils éprouvaient l’un pour l’autre un amour sincère et pur de toute luxure, leur vie était heureuse. Mais un jour, Maria vit en songe un cavalier venant de loin aller à sa rencontre. Arrivé devant sa maison, il mit pied à terre. C'était un homme d’allure majestueuse; il s’avança, et dit :

" Maria, n’aie crainte, car l'Eternel t’aime et t’as choisi. Aussi, un enfant va naître de toi, que tu nommeras Jiésu. Il sera un guide, un messie habité par Dieu. Il portera la parole de Dieu partout ou il lui sera donné d’aller et sauvera le peuple de ses pêchés en lui enseignant la sagesse d’Aristote. "


Mes biens chères soeurs, mes biens chers frères, ce texte est important, il nous annonce la naissance de Christos, qui revient nous convertir, et nous ramener vers les preceptes d'Aristote. Sa naissanc est un signe d'espoir, rien n'est jamais perdu. Tout le monde est amené à se convertir, à renaître. Ainsi les choix que nous faisons, les actes que nous commetons, il est possible d'en être pardonné. Mais ce pardon, il s'obtient par la conversion.
Se convertir, oui mais à qui ? A notre Seigneur, aux preceptes d'Aristote, source pour nous de paix et d'amour. Soyez attentifs aux souffrances de vos proches, écoutez les, aimez les.
Mes frères et soeurs, en ce jour, il nous est annoncé la naissance d'un sauveur. Alors, dans l'attente de sa naissance, convertissons nos coeurs, demandons pardon de nos péchés, et soyons heureux, car nous serons sauvés. Mes amis, riez, vivez, soyez heureux, car un sauveur nous est annoncé.

Après son sermon, il retourna à l'autel pour la célébration de l'eucharistie
Maintenant, soeurs et frères partageons le pain et le vin comme il nous a été appris à le faire.

Le père Bargin se saisit du calice, le tend vers les fidèles, et en bu. Certains fidèles ayant apporté du vin le boivent aussi dans la communion puis s'avancent vers l'autel, il leur distribue les pains synonyme de l'eucharistie, il invite l’assemblée pour distribuer quelques morceaux du pain rompu et faire boire un peu de vin pour manger et boire au corps et au sang.

Suivent quelques instant de méditation

Mes frères et soeurs, allez en paix, rejoignez vos demeures,
Aimez-vous les uns les autres, soyiez source de paix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Messe du 2/12
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Messe pour le temps présent: illustrations
» Un pape et une abbesse = euh...une messe?
» 1ère messe à Mauléon
» [RP] Préparation de la Messe du 15/02
» Messe d'une abbesse bien reposée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Flêche en plein coeur :: A l'interieur de La Flêche :: L'église de La Flêche-
Sauter vers: